Un exercice de respiration pour calmer votre mental !

Force Mentale exercice de respiration Yohann Duclos

Vous arrive-t-il de vous sentir envahi(e) par des idées noires et des émotions négatives, de voir votre mental partir dans tous les sens, et de ressentir du stress ? Si oui, découvrez ci-dessous un exercice de respiration très efficace pour calmer votre mental en quelques minutes, et vous aider à retrouver votre sérénité.

 

Voici un exercice de respiration pour calmer le mental en quelques minutes 

Voici les différentes étapes de cet exercice de respiration :

  • Retirez-vous dans un coin tranquille et de préférence vanté : c’est vrai, cet exercice de respiration peut se pratiquer n’importe quand et n’importe où.

 

Mais vous en retirerez davantage de bénéfices si vous vous trouvez un coin tranquille (à l’abri de tout bruit et de toutes formes de perturbations) et dans lequel du bon air circule. Ainsi, vous vous oxygénerez davantage.

  • Asseyez-vous dans une position confortable : cet exercice de respiration peut se faire en position debout ou allongé. Mais l’idéal serait de vous asseoir. Car en position debout, les muscles de vos membres inférieurs étant en action, cela peut réduire votre concentration et nuire à l’efficacité totale de l’exercice. En position couchée, vous pourriez vous endormir.

 

Mais si vous êtes dans un endroit où vous ne pouvez pas vous asseoir, n’hésitez pas une seule seconde à rester debout ou couché.

Autre chose : quand on dit de vous asseoir dans une position confortable, cela signifie vraiment que vous vous asseyez dans une position confortable. Vous ne prenez pas la position du lotus (comme les moines bouddhistes par exemple) si vous ne vous y sentez pas à l’aise. Vous prenez la position dans laquelle vous vous sentez le plus à l’aise.

  • Une fois assis, bouchez votre narine droite avec votre pouce droit, puis inspirez par la narine gauche. Dès que vous sentez que vos poumons sont pleins, fermez la narine gauche avec votre index droit, puis expirez par la nature droite.
  • Faites ces inspirations- expirations une quinzaine de fois. Allez-y lentement. Prenez votre temps.

 

Au fur et à mesure que vous ferez ces inspirations-expirations, vous sentirez votre calme revenir, votre mental s’apaiser. Vous vous sentirez serein et en paix. Les pensées négatives, qui tournaient en boucle dans votre esprit, cesseront de vous perturber pour un bon bout de temps.

Et pour pratiquer cet exercice encore plus efficacement, découvrez une précaution à prendre et 2 astuces à utiliser.

 

Exercice de respiration : précaution et astuces

  • La précaution à prendre 

Avant de démarrer cet exercice de respiration, dégagez les voies respiratoires en vous mouchant. Vous serez ainsi sûr(e) de laisser entrer un maximum d’oxygène et de laisser sortir votre stress. Voici les 2 astuces à utiliser pour optimiser l’efficacité de cet exercice de respiration :

  • 1ère astuce à utiliser : servez-vous de la respiration abdominale

Faire de la respiration abdominale profonde, c’est inspirer et expirer par le ventre plutôt que par la poitrine. Comment le faire ?

En inspirant par l’une des narines, gonflez votre ventre au maximum tout en veillant à ne pas le tendre à l’excès. Sinon, vous vous sentirez tendu(e) plutôt que détendu(e)/

En expirant par l’autre narine, rentrez votre ventre. Ici aussi, veillez à ne pas le rentrer à l’excès. Ce faisant, vous travaillerez vos abdominaux, mais vous détendrez moins.

En respirant par le ventre plutôt que par la poitrine, vous ne cessez pas en réalité de respirer par la poitrine. Votre cage thoracique continuera toujours de se gonfler et d’effectuer ses mouvements de va-et-vient.

Mais en respirant par le ventre, vous optimisez votre respiration : votre cage thoracique emmagasine davantage d’oxygène et rejette davantage de dioxyde de carbone ; ce qui vous amène beaucoup plus rapidement à un plus grand calme intérieur.

 

  • 2ème astuce à utiliser : inspirez les bonnes choses de la vie, et expirez les mauvaises choses

À chaque fois que vous inspirez, dites-vous que vous faites entrer les bonnes choses de la vie : la joie, le bonheur, l’enthousiasme, le courage, la volonté, les belles couleurs, etc.

À chaque fois que vous expirez, dites-vous que vous faites sortir de vous les mauvaises choses de la vie : la tristesse, la douleur, le découragement, etc.

Si vous vous servez de cette 2ème astuce, vous sentirez votre mental revenir plus rapidement au calme. Mais vous vous sentirez également beaucoup plus heureux ; et là où est la lumière, il n’y a pas de ténèbres.

 

Voilà, vous savez à présent comment faire cet exercice de respiration qui calme votre mental. Avez-vous des questions, des préoccupations ? Si oui, merci de nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !

0 Commentaire

Laissez une réponse