3 secrets pour développer un mental d’acier

Force mentale mental d'acier yohann duclos

Rêvez-vous de développer un mental d’acier, vous savez le genre de mental qui vous permet de tout affronter sereinement et d’en sortir vainqueur ? Si oui, découvrez ci-dessous 3 secrets qui vous permettront de le faire !

1er secret pour développer un mental d’acier : réagissez au lieu de vous plaindre

Le 1er secret pour développer un mental d’acier, c’est de prendre l’habitude de réagir au lieu de vous plaindre.
Vous avez fait une erreur grave ? D’accord ! Vous avez un gros problème ? D’accord ! Vous rencontrez un obstacle infranchissable ? D’accord ! Vous avez échoué ? D’accord !

Mais vous savez quoi ? En prenant du temps pour vous plaindre, vous ne vous rendez pas service. Pourquoi ?

Non seulement vous vous sentez mal à force de vous plaindre, mais également votre esprit reste brumeux, incapable de trouver une solution adéquate. Pire, l’objet de votre plainte (votre erreur, votre échec, etc) n’en disparaît pas pour autant. Quand vous aurez fini de vous plaindre, il sera encore là, attendant que vous lui trouviez une solution ou s’empirant si rien n’est fait.

Par ailleurs, en vous plaignant auprès de votre entourage, vous finirez par éloigner les gens de vous. Qui aime passer du temps avec

Pire, en vous plaignant à votre entourage, vous ne faites que les éloigner de vous. Qui aime passer du temps avec un éternel plaintif ?

Lorsqu’un boxeur sur le ring reçoit un coup de poing en pleine figure, il ne perd pas du temps à se plaindre. Il n’en a justement pas le temps. Il lui faut réagir tout de suite s’il ne veut pas plier sous une avalanche de coups.

Comprenez que la vie ressemble à un combat de boxe : vous n’avez pas le temps de vous plaindre. Sinon, vous risquez de subir un Knock- Out (K.O.). Concentrez-vous plutôt sur votre victoire. Si vous y tenez, après avoir gagné, vous pourrez pleurer pour tous les coups reçus.

À chaque fois que vous aurez envie de vous plaindre, souvenez-vous de ce conseil de Brian Tracy « Ne vous plaignez jamais ».

 

2ème secret pour développer un mental d’acier : repoussez vos limites

Le 2ème secret pour développer un mental d’acier, c’est de repousser vos propres limites. Rappelez-vous que la majorité de nos limites sont mentales. Elles ne sont pas réelles. Nous nous les sommes tout simplement fixées nous-mêmes.

Nous connaissons tous l’histoire de quelqu’un qui se croyait incapable de réussir quelque chose au départ. Mais parce qu’on l’a mis dans des conditions où il n’avait pas d’autre choix que de réussir à faire cette chose, il a justement réussi à le faire.

 

J’ai un ami qui avait beaucoup de mal avec les chiffres quand il était au cours secondaire. Il ne faisait qu’accumuler les notes. Mais une fois à l’université, il apprit qu’il ne passerait en année supérieure que s’il avait une note minimum dans toutes les matières, y compris en comptabilité et mathématiques financières. Avant la fin de l’année, il développa suffisamment ses connaissances, et réussit à avoir bien plus que le minimum requis.

Alors, rappelez-vous toujours que vos limites sont mentales. Choisissez de les repousser. Ne vous dites pas : « Cela m’est impossible ». Dites-vous plutôt : « Cela m’est possible. Il me reste à trouver le comment ».

Partez selon l’hypothèse selon laquelle il vous est possible de faire ceci ou cela. Souvenez-vous de ce que le Dr Norman Vincent Peale a dit : « Ne formulez pas vous-même des obstacles dans votre esprit… et gardez toujours une image de vous-même en train de réussir ».

 

3ème secret pour développer un mental d’acier : relativisez les enjeux

Le 3ème secret pour développer un mental d’acier, c’est de relativiser les enjeux. Ne vous dites pas que ce sera la fin de votre monde si vous ne parvenez pas à faire ceci ou cela.

Même si vous échouez à faire quelque chose, vous aurez toujours une vie après cette chose. Vous aurez d’autres opportunités, d’autres chances de bien faire et d’obtenir ce que vous voulez.

La preuve ? Vous avez raté certainement des opportunités par le passé. Mais n’en avez-vous pas eu d’autres ? Bien sûr que si !

Souvenez-vous de ce qu’a dit le Dr Alexander Graham Bell : « Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre. Mais nous cherchons si longtemps et avec tant de regret la porte fermée que nous ne voyons pas celle qui s’ouvre ».

Lorsque vous vous retrouvez dans une situation où vous stressez, répétez-vous cette pensée. Puis dites-vous que d’autres portes s’ouvriront si vous ne parvenez pas à accéder à l’actuelle. Relativisez les enjeux.

 

Voilà donc 3 secrets pour développer un mental d’acier. Avez-vous des questions ou des préoccupations ? Si oui, merci de nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !

0 Commentaire

Laissez une réponse